So long Léon 

Tu étais moche et vieux, plus petit que prévu, ce qui a supposé un peu de sport pour dormir sur la plate-forme du haut qu’on montait tous les soirs avec trois planches (en bas c’était pareil), et tu as failli perdre une roue il y a quelques jours. 

Tu avalais l’essence par litres, littéralement (budget essence plus du double du prévu) mais tu as tout de même fait les 9144 kms que nous venons de boucler sans trop broncher. 

Nous t’avons abandonné tout à l’heure dans une banlieue de Sydney où nous passerons les quelques jours qui viennent avant de rentrer, et personne n’a pleuré : bye bye Léon. 

Partager vers...Share on Facebook22Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

4 Comments

  1. CCD
    6 août 2016
    Reply

    Bises Léon !
    Et merci à toi d’avoir conduit nos hommes en « toute sécurité « .

    • 7 août 2016
      Reply

      Relative, la sécurité 😉

  2. Mag
    6 août 2016
    Reply

    on s’y était attaché nous aussi au vieux Léon….
    Merci Léon …. grâce à toi, nous avons pu voyager aussi à travers leurs récits….

    • 7 août 2016
      Reply

      On a failli le racheter et puis… Non

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *